Folklore

Cette page aura pour sujet principal la Faluche, qui reste à ce jour le symbole le plus fort des traditions étudiantes.

 

Est ce que Corporation veut dire Faluche?

Beaucoup de personnes confondent la Corpo et la Faluche, ce ne sont pas du tout les mêmes choses! En effet la Corpo est une association qui représente les interêts des étudiants d’une filière en particulier, tandis ce que la Faluche est un symbole étudiant, ayant pour but de conserver et de partager au fil des années les nombreuses traditions estudiantines.

 

Définition et Histoire:

La faluche est la coiffe traditionnelle des étudiants de France. Introduite en France en 1888, elle remplace la toque datant du Moyen Âge. C’est un béret de velours noir orné de rubans de couleur et d’insignes (cf. photo).

Faluche

En juin 1888 sont organisées les grandes fêtes de Bologne pour le huit centième anniversaire de l’Alma Mater Studiorum, l’université de Bolognenote, la plus ancienne d’Europe. Étaient présentes les délégations universitaires de quantité de pays.
Au nombre de celles-ci, il y avait une délégation française, mandatée tout à la fois par l’Association générale des étudiants de Paris appelée aussi l’« A », fondée en 1884, et le président de la République Sadi Carnot.
Cette grande rencontre festive entre jeunes allait stimuler le folklore étudiant de deux pays: l’Italie et la France.
Les Italiens fondèrent les ordini goliardici (ordres goliardiques), appelés couramment la Goliardia tandis ce que les Français fondèrent la Faluche.
Il s’agissait de sociétés festives et carnavalesques. Les Italiens se réclamaient de la tradition des goliards, de Bacchus, du Tabac et Vénus, les Français de François Rabelais.
À la vue des costumes particuliers portés par des délégations étudiantes,  les Français se choisirent comme signe distinctif le béret bolognais en velours noir, qui portera pour eux le nom de faluche et sera également le nom de leur nouvelle organisation.
Le 25 juin 1888, la délégation étudiante française arrive à Paris de retour de Bologne.
Le nouveau béret étudiant fait sensation dans le milieu universitaire du Quartier latin. Il suscite force débats.
Finalement la faluche est adoptée par l’ensemble des étudiants de France lors des fêtes organisées à l’occasion du VIe centenaire de l’université de Montpellier, qui ont lieu du 22 au 25 mai 1890.
Par la suite et jusqu’en 1946, la participation des étudiants au Carnaval de Paris est très remarquée. Pour le Parisien comme pour le provincial, la faluche est devenue « le béret des étudiants ».
Durant plusieurs décennies il va apparaître indissociable de l’étudiant dans toute la France. Sa notoriété dépassant la Faluche comme organisation.

Aujourd’hui la Faluche est toujours présente dans la plupart des villes universitaires françaises.
Elle est une des deux plus anciennes traditions étudiantes de France avec les Fanfares des Beaux-Arts.
Depuis 1988, année de son centenaire, elle organise un congrès annuel qui prend la forme d’une grande rencontre festive à laquelle participent des délégations d’organisations sœurs étrangères, comme la Goliardia.

Organisation:

la Faluche est organisée par villes et compte des ordres burlesques de chevalerie créés au fil des années, des titres ronflants et comiques caricaturant de vrais titres officiels existants. La Faluche possède trois Évêques et un Grand Vicaire, leur rôle consiste à servir de confident, médiateur et célébrer les divers évènements faluchards. Ces dignitaires sont élus. De plus, la plupart des filières universitaires sont régies par des Croix, à savoir un Grand Maître, secondé parfois par un Grand Chambellan ou même par un Grand Bourreau. Ils sont responsables des baptêmes de faluchard et du respect des traditions et du code de la Faluche.

Pour plus d’informations vous pouvez cliquer sur les liens ci-contre:

Article Wikipedia sur la Faluche:Wikipedia-logo-v2-fr

Site National de la Faluche:

pins-faluche-2010-V2

Cette page à été rédigée à l’aide de l’article Wikipedia sur la Faluche.